• Dresser son chien rapidement ? Impossible !

    Savez vous qu’un chiot âgé de deux mois a déjà la également capacité d’apprentissage qu’un chien adulte. Surprenant n’est ce pas ? Pourtant c’est la réalité.Il arrive parfois pour des raisons de vaccins que certains éducateurs canins n’acceptent pas de prendre sous leur responsabilité des chiots en dessous de six mois.

    Sachez que certaines races ont l'air conseillées à ceux âgées, il existe des problèmes d'aboiements, même si ceux çi peuvent être résolus en quelques semaine. Ensuite, les foyers à jeunes jeunes pour leur docilité, comme le Bobtail, le Labrador ou le Bouvier des Flandres. Le Barzoi est spécifiquement recommandé pour la douceur et son obéissance. Les chiots ont l'air débordants de vitalité, soyez doux et patient. Les jeux ont l'air élevés, et plus classiquement les pratiques sportives quotidiennes. Sous leur apparence de molosse, les grands chiens n'aiment pas la solitude : consacrez-leur du temps et de l'énergie !

    Cette science de dressage de chien est spécifiquement appréciée pour l'éducation des chiots et des jeunes chiens, et pour celle des chiens plus âgés qui ont acquis de mauvais comportements et doivent absolument les modifier. Pourquoi ? Parce que c'est une methode positive, basée sur la récompense systématique et immédiate, après chaque bonne action. le chien se rend ainsi rapidement compte qu'il s'est bien comporté et a fait quelque chose que son maître affectionne. Il est donc tenté de reproduire son action sur demande, recevoir une nouvelle récompense.

    Un chiot qui arrive dans une maison n’est classiquement pas propre sauf sur son lieu de couchage. L’apprentissage de la propreté doit s'effectuer lorsque le chiot est en bonne santé.Sortir le chiot le plus classiquement, notamment après ses nos aliments ou ses siestes.Bien penser à le récompenser soit par la voix, soit par des caresses, dès qu’il s’exécute à l’endroit voulu. Eviter la methode du papier journal dans la maison, surtout près de la gamelle remplis de nourriture,  car le chiot va s’habituer à ce lieu et il attendra de rentrer à la maison pour faire ses besoins.Quand le chiot a compris qu’il devait se soulager dehors, le travail du maître n’est pas terminé; il faut désormais lui apprendre le caniveau.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :